Comprendre le rachat de crédit à la consommation

Le rachat de prêt à la consommation se révèle être la meilleure solution pour éviter un endettement excessif. C’est un procédé qui consiste à restructurer efficacement vos dettes en diminuant vos mensualités et ramener votre taux d’endettement à un niveau acceptable. Mais comment ça marche, quels sont les réels bénéfices que vous pouvez en tirer et quelles sont les dettes pouvant faire l’objet d’un rachat ?

Mécanisme général du rachat de prêt à la consommation

Racheter un crédit, ou plutôt faire racheter son crédit consiste à demander à une banque ou tout autre organisme de crédit de procédé au remboursement anticipé de votre crédit actuel afin de bénéficier d’un nouveau contrat de prêt avec de meilleures conditions. Il s’agit d’une autre banque que celle avec laquelle vous êtes engagé actuellement, ce qui différencie le rachat de la renégociation de crédit.

La banque qui reprend votre crédit vous propose de nouvelles échéances avec une durée différente. Le taux d’intérêt est également revu à la baisse. L’opération est considérée rentable dès que l’écart entre les taux est supérieur à 0,5%. Le rachat peut concerner un seul crédit comme il peut concerner plusieurs, voire tous vos crédits en cours. Dans ces derniers cas, on parle de regroupement de crédit.

rachat crédit conso

Les avantages du rachat de crédit à la consommation

Le principal avantage avec l’opération est la baisse conséquente de vos mensualités. Elles peuvent être divisées par deux ou trois. De plus, grâce au regroupement, vous n’avez plus qu’à gérer une seule mensualité avec un taux unique. Le rachat constitue un véritable assainissement budgétaire. Mais au-delà de tout, le rachat permet d’éviter le surendettement.

D’autre part, grâce à la diminution de votre taux d’endettement, il est tout à fait possible d’envisager de nouveaux crédits pour financer de nouveaux projets ou tout simplement pour subvenir aux imprévus.

Les crédits concernés

Tous les crédits à la consommation peuvent faire l’objet de rachat, que ce soit prêts affectés tels que prêt achat véhicule ou crédit travaux, prêts personnels pour le financement de tout projet personnel, ou encore les crédits revolving. Vous pouvez également regrouper en un seul prêt les crédits immobiliers lorsque ceux-ci constituent moins de 60% des encours. Les prêts relais peuvent même être intégrés dans le regroupement de crédit à la consommation.

Les conditions pour bénéficier du rachat

Le rachat évite le surendettement mais ne le guérit pas. Celui qui est déjà surendetté ne peut en bénéficier en principe. La première chose que les banques vérifient lors de toute demande est en effet si vous êtes fiché FICP ou non. Les interdits bancaires et les interdits de crédit n’ont que peu de chance de voir leurs demandes aboutir.

Néanmoins, Tout n’est pas perdu. Pour donner du poids à votre dossier de surendettement, vous pouvez vous appuyer sur un courtier en rachat de crédit qui dispose souvent de relation privilégiée avec les établissements de crédit afin de les convaincre.

Dernière précaution à prendre avant de conclure un contrat de crédit, y compris un rachat, est de toujours simuler. Une simulation en ligne est rapide et fiable afin de vous rendre compte de la véritable ampleur de l’opération, prix du crédit, mensualités, taux annuel effectif global.